Accéder au contenu principal

lanières & litanies

« Lorsque le corps devient le temps. »
« à quoi cela servirait d’avoir un corps s’il ne parlait pas. »
« Le corps en présence et sa joie d’être désirant et distingué. »
« ce n’est pas le corps en mouvement mais le mouvement du corps. »

*sc

… de réaliser des sculptures de corps dont la présence dans l’espace se suffirait à elle-même concentrant la progression d’une scène invisible en un seul objet précipité. Mes objets touchent du doigt l’impossible.

Revue 591 — Hors série • les idiotes, humaines & brillantes

Novembre 2022 parution @ Les presses du réel ::::> Hors série les idiotes • revue 591 dirigée par Jean-François Bory, les presses du reel ** * Les idiotes, entre 2002—2022, “ to be continude ” *) * * * Humaines et brillantes, Sarah Cassenti & Hélène Defilippi.

Là ::::> https://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=10173&menu=0

Numéro hors-série consacré aux actions à la fois simples et spectaculaires du groupe d’artistes femmes « Les idiotes » (Hélène Defilippi et Sarah Cassenti) : « présence, matérialité du corps la plus crue, la plus nue qui s’objective en acte et se concrétise comme forme ».

Ce numéro de la revue 591 est consacré aux « Idiotes », un groupe d’artistes femmes « humaines et brillantes », sous forme de montages photos couleurs, suite de « Nö-Rencontres » au Lieu des Idiotes à Paris, de « Nö-Actions » à la galerie Metropolis à Paris, au Générateur à Gentilly ou à La Ciotat, d’« Hommages » à Michel Journiac et à Pierre Molinier. Jeux avec le langage aussi, comme ce « Chiennes en Larme Blanche », arme blanche comme les lames de ces couteaux dont elles jouent. Nudité qui n’est plus possible sur les réseaux sociaux, et qu’elles assument dans la rue lors de cette « Nö-Action Cheyennes » devant la galerie Satellite à Paris.
Le groupe a été créé en 2002, au départ une rencontre autour de l’album « The Idiot » d’Iggy Pop (avec David Bowie), qui pose les bases de ce qui sera la Cold Wave, en littérature Yves Adrien et la culture Novö. Selon le philosophe Clément Rosset dans Le Réel, Traité de l’idiotie, « idios » en grec signifie « ce qui est seul dans son espèce », on peut donc parler d’idiotie du réel, un réel sans un autre monde comme celui des Idées chez Platon. Nudité et cruauté du réel qu’illustrent ces deux lames qui s’affrontent.

Après 291 (en 1915), la revue de Marcel Duchamp, après 391 par Picabia (1917), puis 491 (1946) par Michel Tapié, aujourd’hui paraît 591, revue d’avant-garde de poésie visuelle et expérimentale inspirée de Dada et Fluxus dirigée par Jean-François Bory, revue tout aussi inventive, insolente, immédiate et historique, pleine de nouvelles créativités autant que de dossiers mémorables.

Edité par Jean-François Bory et Les idiotes.

paru en novembre 2022

sans texte

15 x 21 cm (broché)

148 pages (ill.)

14.00€

ISBN : 978-2-37896-379-8

EAN : 9782378963798

Coming in — Coming out • Egon.a ( deux enfants sous la Pluie )

Lors de Egon.a ( Deux enfants sous la pluie ) : SAM05NOV2022 ★ Zoom World Wide Love

Citation La Chanson de Roland, film de Michèle Mercier et Frank Cassenti, mes parents ; j’avais 3-4 ans sur le tournage. A mon tour lors d’Egon.a ( Deux enfants sous la pluie ) je constitue au cours d’Egon.a des oriflammes, je déchire les tissus, le son déchire l’espace sonore, j’assemble les bouts de tissus au bout des longs manches de mes pinceaux. je m’en servirai ensuite pour peindre au sol, ce qui dans le cadre laissera percevoir les drapeaux s’agiter et moi courbée (Courbet). Des fenêtres du zoom sont retro-projetées sur mon mur, L’ombre des oriflammes s’incrustent dans l’images des intervenants (Pascal le Galois jouant avec les masques numérique des présidents (Putin, Macron Obama, Biden) et de Parya Vatankhah performant au sujet de son pays et pour la liberté des femmes iraniennes. Je découvrirai que mes tissus ont la couleur du drapeau de l’Iran. Je suis en train de peindre en culotte noire, mes fesses apparaissant en mouvement dans la fenêtre zoom dans le prolongement visuel, Parya et les femmes oppressées en abîme dans son espace à elle. Les vocabulaire des croisades, les chevaux, les voix des comédiens, Serges Merlin, Pierre Clémenti résonnent autour de moi. Moi, adulte, je me balade à nouveau sur les collines de mon enfances avec mes jeux d’adulte. Je joue. Sérieusement comme je l’ai toujours fait. La Chanson de Roland que je n’ai jamais regardée en entier fait partie des mes litanies. J’entends les mots et les voix depuis toujours, récemment j’ai pu lire une version de la chanson à mon fils et je découvre que ces mots qui trottaient depuis toujours en moi et qui ont cheminé jusqu’à aujourd’hui proviennent des paroles. Sarah – Saragosse – sarrasins •

Egon.a a de nouveau émis le Samedi 5 novembre • de 18h à 1h du matin ★

Nous nous sommes rejoints par Zoom et à l’espace d’art et de création XSkills, 27-29 rue de la Fraternité, 93170 Bagnolet et à A.Polina •

Présence spéciale de ::::: Parya VatankhahMattéo VergnesIsrael TorresHortense Gauthier — Jacques Rousseaux — Mogly SpeixCeline PaulAmandine FerrandoJeffrey Louis ReedHoda Fourcade ZeidClaudio PelatiPrima Sarah CassentiPascal Blue le GalloisIara Guedes & Tereza Guedes – John BardakosDeed Julius – Al Wa – Xavier Numa BorlozNancy CaramelloThomas Laroppe et Christophe Bonzom — Soline de Warren • Pilotage Zoom S.Cassenti aidée par Xavier Numa Borloz > > > images extraites du live et prises in situ ** *

Le Coming in — Coming out • le déroulé de cette scène se trouve in situ dans la scène Chanson de Roland, j’accueille avec XN Borloz les personnes souhaitant entrer dans le Zoom : Intel.le Admettre ◊ OK/NO. et je fais entrer dans mon espace les différentes scènes des complices en retro-projection. Je reçois dans la seconde pièce Mattéo Vergnes qui performe en direct à côté.

Mise en abîme de ma fenêtre se répétant tel un tunnel à l’infini car l’Eros est une douceur éternam • l’entrée des pairs érotiques Molinier & Bataille & Klossowski.

Le diaporama comprend mon dessin (170×150 cm) de Parya Vatankhah réalisé avec les pinceaux oriflammes au cours de l’Egon.a ( Deux gamins sous la pluie ) SAM5NOV22 entre 18h et 1h du matin.

Revue Celebrity Cafe #05

Revue Celebrity Cafe #05 – COSTIS – éclat éclair, Les presses du réel, octobre 2022.

Numéro consacré à Éclat éclair de Costis, son dernier poème, « un essai de transcription typographique de la foudre, avec l’utilisation d’un certain aléatoire dans l’apparition des mots sur la page », avec deux textes de Pierre Restany.

Editée par Jacques Donguy, Sarah Cassenti et Jean-François Bory, Celebrity Cafe est une revue littéraire au sens artistique du terme, ancrant la création d’aujourd’hui – en poésie, en musique, en danse, dans les arts plastiques et les pratiques intermedia – dans les avant-gardes du début du XXe siècle.