Accéder au contenu principal

Elle court, elle court

Par où passe la performance ? par la transformation qui s’opère en moi une fois ma scène vivante réalisée. Lors mes scènes-vivantes, se pose pour moi un point de réalité, celui-ci pour l’avoir déclenché, incarné et traversé me transforme, ma pensée change, mon ressenti et mon corps ont bougé. La performance, elle se situe-là, dans l’après. Par les transformations que ce point de réalité soulève et suscite en moi.

De même pour les Nö-Actions des idiotes, nous transformons le contexte, la réalité change de goût, notre vie est riche de ces moments incarnées, ce sont des points à partir desquels nous parlons.